Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions

Posted on
Aimer / Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle année, – c’est le moment fatidique de prendre des bonnes résolutions … pour les tenir !!!

Evènement interblogueurs :

” Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions “

Pour éviter des généralités je préfère partir d’un exemple concret pour partager une résolution que je viens de prendre pour l’appliquer au fur et à mesure dans les mois à venir. C’est parti pour une petite histoire personnelle !

La résolution

Dans quelques mois je danserai une chorégraphie avec des sauts, des tours et des mouvements et déplacements rapides …  Cet enchaînement dura 1 minute … Je ne serai pas sur une scène … ni à la TV … non, je le ferai juste pour moi.

“Ah, mais c’est nulle”  tu vas me dire … alors voilà :

Actuellement je suis en rééducation après un accident lors duquel je m’étais fracture le 5e métatarsien du pied gauche. C’était arrivé pendant un cours de danse classique à cause d’un sol particulièrement collant. ( J’ai travaillé comme danseuse la plupart du temps de mon parcours professionnel même si, à ce jour, j’ai une deuxième profession qu’est la photographie. ) Suite à cet accident c’était donc l’immobilisation pendant presque trois mois et exit la danse et la photographie !!! Un vrai coup dur, mais aussi un moment de mise en question, d’introspection et de tentative de partir dans d’autres directions, par exemple de faire ce blog, pour aborder ce que j’aime d’un autre angle et de partager mon vécu …

Je remarche

Youhou ( cri de joie ! ), enfin, la fin de ces trois longs mois est arrivée et j’apprends à remarcher grâce à la kinésithérapie. Parallèlement je reprends progressivement le travail en tant que photographe, une soirée privée par ci, du portrait par là, des vidéos de danse et beaucoup de travail pour une société avec laquelle je collabore assez régulièrement.

La catastrophe

Et là, … c’est le vrai coup dur !!! Lors d’une séance de kinésithérapie et un exercice particulièrement difficile sur un pied en consolidation ( relevé et équilibre en relevé sur une surface très instable ), c’est la catastrophe ! Un douleur aigu transperce mon pied, alors que jusqu’à là, je n’avais eu aucune douleur pendant les trois mois qui ont suivi l’accident ( merci la botte de marche ! ). La kinésithérapeute me rassure, « ça arrive quelque fois, ça ne va pas durer, repose le pied, mets des glaçons … «  Sauf, qu’en arrivant chez moi le pied est gonflé à bloc et rouge comme une tomate ! Et la douleur persiste… et persiste … et persiste …

Deux semaines après c’est le verdict lors d’un rendez-vous avec le chirurgien. Une entorse, ou, plus probablement, une fracture de fatigue dû aux exercices trop difficiles et répétés pour un pied à peine sortie de l’immobilisation.

Alors que j’avais repris mon travail en photo, souvent fatiguant et physiquement prenant, je me déplace maintenant difficilement, je me traîne et je boîte, je boîte, je boîte. Mais surtout, je perds le moral, il part carrément dans la cave. Parce que la douleur est stable, depuis trois semaines maintenant, aucune amélioration et tout l’espoir de reprendre la danse prochainement s’effondre.

Je ne me laisserai pas aller !

C’est décidé, non, je ne me laisserai pas aller !!! En regardant des vidéos de danse j’ai une idée. Voilà que je choisis une vidéo avec une chorégraphie « street dance » avec des éléments house et hip hop … Elle dure 1 minute exactement, les comptes, 12 fois 8, plus 4 fois 8 en improvisation. J’aurais pu choisir autre chose, quelque chose moins précis, des séances de musculation,  du yoga, ou je ne sais quoi …  Là, c’est une minute de performance intense à accomplir pour laquelle je devrai faire une préparation physique ( et morale/mental pour tenir ) pour faire des sauts, des mouvements rapides, des déplacements …

Chiche, je ferai cette choré et je me donnerai des moyens pour y arriver.

Le plan pour tenir ma résolution

Parce que, surtout, je mettrai tout en place pour pouvoir la faire ( en tenant compte des recommandations et aléas médicales tout de même ).

Dans mon cas précis, cela signifie : arrêt de travail, immobilisation, rééducation ( cette fois-ci plus douce et à l’écoute du corps ( et moins à l’écoute du kiné )), reprise de l’entraînement au fur et à mesure, re-apprentissage du langage de ce style, puis des mouvement spécifiques de l’enchaînement. Ca aurait bien pu être n’importe lequel enchaînement qui réunit ces différents mouvements présentant une difficulté pour mon corps à l’état actuel, mais j’étais inspirée par la musique et ça aide 🙂

Des objectifs concrets, un défi à relever avec mon propre corps, et, surtout, le maintien d’un moral à tout épreuve, pour aller de l’avant et prendre soin d’une façon plus subtile et lucide de mon corps ! 

Voilà mes ingrédients secrets pour tenir ma résolution:

1) Trouver une manière plaisante ou, ce qui marche mieux pour certaines personnes, un défi ludique autour de la tâche à accomplir ( ou de l’habitude à arrêter ) qui concerne ta résolution !

2) Mettre en place un plan pour préparer le terrain pour que ta résolution sera finalement que la fin ou suite logique de ce plan ! Quelque fois, la mise en oeuvre de ce plan demande beaucoup de patience et consiste en un travail de fond à long terme. Il ne faut pas perdre ses objectifs de vue !

3) Mettre ton environnement proche au courant pour qu’il intègre ton plan !

4) Une partie très importante de ton plan est ta motivation !!! Il faut alors utiliser l’autosuggestion pour se focaliser sur quelque chose qui te fait vibrer, sur un bienfait en relation avec ta résolution et il faut le visualiser … et ça marche !

5) A aucun moment tu dois te culpabiliser, te dénigrer ( oui, ça peut arriver ) ou prendre ta résolution à la légère du genre «  ce n’est pas grave «  « plus tard » … ). Po-si-ti-ve !!!

6) Se féliciter pour chaque avancement sur ton chemin et saches qu’il y a des « ups » et « downs « , c’est complètement normal ( sinon ce serait presque ennuyant, non ? 😉  )

7) Ne pas repousser le début de ta résolution, arghhhhh, non ! Tu te donnes une date de début et, au mieux, une date butoir, et c’est parti !!! On ne procrastine pas !

Et maintenant, je te souhaite bon courage ( que tu as déjà 🙂 ), tiens bon ( mais bien sûr ! ) et aie confiance en toi !

Allez on y va ensemble et on se reparle pour un récapitulatif dans six mois ???

C’est parti, chiche ! 🙂

 

Cet article fait suite à un appel à évènement interblogeur lancé par le blog d’Olivier Roland “Devenir Meilleur” . Tu peux trouver d’autres conseils, astuces et témoignages sur ce blog, comme par exemple ici. Concernant mon article, tu peux voter pour lui s’il t’a plu, c’est ici 😉 !

 

Laisser un commentaire