Quantité ou qualité ?

Posted on
Aimer / Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

#10/30 de mon Défi ” 1 article par jour pendant 30 jours “

Quantité ou qualité ?

Comme annoncé dans mon dernier article sur l’inspiration je comptais revoir mon défi “1 article par jour pendant 30 jours”… Si l’inspiration n’est pas au rendez-vous je ne me forcerais donc pas d’écrire un article juste pour remplir les conditions de mon défi. Puisque c’est bien la qualité qui compte, et non pas la quantité !

En conséquence j’écrirais bien 30 articles mais j’attendrais que l’inspiration fasse son effet, – ne vous inquiétez pas, elle ne sera guère très loin ! 🙂

Effectivement, l’inspiration peut venir à l’improviste et repartir aussi bien sans qu’on puisse le prédire acec exactitude. Ecrire pour écrire sans rien dire ne me semble pas une option surtout si on voudrais apporter au lecteur un vrai plus, une information intéressante ou partager une expérience mais pas n’importe comment.

La richesse vient de la qualité et non par une quantité prédéfinie.

C’est autant vrai pour la danse. La technicité, c’est bien, c’est le vocabulaire, mais pouvoir dire des phrases exotiques ou scientifiques en articulant mal et sans apporter du sens, c’est-à-dire, sans atteindre et toucher sa cible, reste quelque part du superflu. La personne en face peut être impressionnée dans un premier temps mais se lasse vite si elle ne comprend pas le message et si elle ne trouve aucune possibilité de s’y identifier.

Entraînement et technicité

Pendant un entraînement en danse on répète souvent les mêmes mouvements afin qu’ils soient exécutés de la manière voulue et que le corps intègre par cette répétition le vocabulaire. Comme dans la langue parlé, les parties de ce vocabulaire deviendront ainsi quasi automatiques pour former des ensembles de mouvements selon le style de danse.

Le danseur acquiert au fur et à mesure une aptitude d’enregistrer ces mouvements et de les exécuter avec précision mais aussi avec une qualité qui lui est propre. Augmenter sa performance d’une manière de sportif ne peut être un but en soi.

C’est plutôt rassurant pour soi-même, mais finalement inintéressant pour le spectateur qui est autrement touché par la qualité du mouvement que par le nombre de tours d’une pirouette. Tenir le compte de la quantité relève du registre d’un comptable pas d’un public de danse averti.

La danse est une affaire humaine, – le danseur est l’humain qui se dépasse et qui nous fait rêver …

Quitter la réalité des chiffres et croire au miracles pour voler comme Icare!

 

 

 

2 Replies to “Quantité ou qualité ?”

  1. Bonjour Claudia,

    C’est vrai que si c’est pour remplir les pages, sans vraiment de cœur, il ne vaut mieux pas ^^. Après, j’ai vu cette citation sur la qualité :
    ” La qualité, c’est de la quantité assimilée.” de Léon-Paul FARGUE
    Cela point le fait qu’il faut beaucoup de pratique avant d’acquérir la qualité 🙂

    Bien à toi,

    Serena

    1. Bonjour Serena et merci pour ton commentaire 🙂
      Cette phrase mérite d’être médité !
      En attendant je m’appliquerais pour trouver un juste milieu ^^.
      Belle journée à toi et impatiente de lire tes nouveaux articles …
      Claudia

Laisser un commentaire